Naître prématuré: quel cerveau pour quelle fonction ?


La grande prématurité reste un problème pour notre société, malgré les progrès de la médecine.

En constante augmentation (12% dans les pays développés), elle présente des risques accrus de troubles du développement chez ces enfants (apprentissage, adaptation sociale).

Malgré un suivi neuro-développemental, de grand efforts de recherche doivent être réalisés :

L'identification précode de ces déficits (concentration, organisation, planification, autocontrôle des actions) permet une prise en charge thérapeutique immédiate, afin de restaurer des fonctions exécutives adéquates.

Les connaissances actuelles sur les origines structurelles cérébrales et le développement de ces fonctions sont peu connues.

Le professeure Pétra Hüppi (HUG), fait partie du petit nombre d'équipes de recherche dans le monde capable de maîtriser cette problématique, grâce à une technologie originale et prometteuse (IRM de haute résolution), et une collaboration avec le Service de pédo-psychiatrie du Professeur François Ansermet (batterie de tests spécialement conçue et adaptée aux enfants à risques).

Ainsi, l'établissement des conséqences de la prématurité sur le développement des fonctions cognitives sera établi, et permettra d'élaborer des programmes de prise en charge précode afin de prévenir l'impact des difficultés.